Aux débuts du langage "sms", et avant l'éclosion des smartphones et des "emoji", il y avait des raccourcis, pour s'exprimer plus rapidement qu'avec des mots. Quel imaginaire dans ce langage (presque) codé ! Il suffit de pencher un peu la tête pour deviner l'intention du signe... De la ponctuation au service des émotions, ce ne serait pas la première fois, mais celle-ci parle au sens visuel...

:-)  tout le monde a compris : il est content !
:-))  il est très content !
:-D  carrément ravi, même.
:-(  il est triste.
:'-(  il pleure.
;-) un clin d'oeil.
 :-o il s'étonne.
   
  OK, jusque là, c'est assez simple (oui, bon...).
Plus difficile :
<3  un cœur (ah ben ouais, fallait tourner la tête de l'autre côté !).
:#)  il est saoul (ça se complique, j'ai dit !).
:-p  il tire la langue.
:-P  il a fait une gaffe (pffff ! ça méritait une majuscule, la gaffe ?).
%-)  il est fatigué (bé moi, ça va pas tarder, là !).
:-/  allons bon : il est sceptique !
:^)  il a... le nez cassé ! ?!?
   
  Allez, on augmente encore le niveau :
:%)%  il a de l'acné...
:-B  des dents de lapin ! (décidément, pas de bol...)
   
  Et puis aussi...
0:-)  un ange.
\o/  prier.
:@)  un gros cochon (on l'imagine bien, celui-là !).
)--I  un verre de vin (tchin !).
:-|| il n'a  pas ou plus de dents.


Cette liste est évidemment non exhaustive, et adaptable à souhait... 

Comment se fait-il qu'en parvenant à retenir tout ça, on ne puisse pas se souvenir que le participe passé s'accorde avec l'auxiliaire avoir si le complément d'objet direct est placé avant le verbe ?! 
:-)) (très contente de moi !)